Découvrir Bangkok
Infos et conseils pratiques

Découvrir Bangkok sans stress : petit guide de séjour

By on 8 avril 2017

Découvrir Bangkok… Quel choc ! La capitale Thaïlandaise fut pour moi, comme pour beaucoup, la porte d’entrée de mon séjour en Asie du Sud-Est. Cette mégalopole peuplée par 14 millions de personnes est le seuil qu’un certain nombre de nos esprits ont du mal à complètement franchir, bloqués par la folie des lieux, l’effervescence qui s’y déroule, peut-être même la pollution y régnant.

Toute cette ambiance est déroutante autant qu’elle fascine, et l’appréhender peut s’avérer plus compliqué qu’escompté. Beaucoup de voyageurs affirment même ne pas aimer la ville après l’avoir découverte pour la première fois. Et c’est bien dommage au vue de ce qu’elle a à offrir. Je m’en vais donc me baser sur ma propre expérience pour vous concocter un petit guide pour découvrir Bangkok sans soucis.

PENSER AUX FORMALITÉS

Heureusement pour nous, la Thaïlande est très accueillante en terme de touristes, et fait preuve d’une assez bonne facilité d’accès d’un point du vue administratif (et ce pour pas mal de nationalités).

Visa

Si vous avez dans l’idée de rester sur le sol Thaïlandais pour une durée de moins de 30 jours, alors pas de soucis, vous pouvez vous permettre d’arriver à Bangkok avec votre simple passeport ! Le douanier de l’aéroport vous tamponnera une exemption de visa qui vous permettra de rester 30 jours sur le territoire. Dans le cas contraire, pensez à effectuer les formalités appropriées auprès de l’ambassade de Thaïlande pour disposer d’un visa.

Vous n’avez pas fait de visa, mais souhaitez finalement profiter plus longtemps de la Thaïlande ? Il est aujourd’hui possible d’étendre son séjour même après avoir bénéficié d’une exemption de visa. À Bangkok, c’est le bureau d’immigration de Chaengwatthana qui se charge des formalités pour 1900 Baht (environ 48€).

Billet retour

En théorie, et pour de nombreux pays, il est obligatoire de fournir une preuve de sortie du territoire à votre arrivée, ou bien même dans certains cas, au moment du check-in. Dans les faits cette vérification est très aléatoire et dépend beaucoup des pays, aéroports, compagnies, voir même douaniers. Mais très souvent, seul un billet d’avion compte comme justificatif, et il est difficile de convaincre d’une sortie par voie terrestre. En ce qui concerne la Thaïlande, rien d’obligatoire, mais j’ai cependant été contrôlé à mon départ à Paris. Si comme moi vous ne prévoyez pas de voyager avec un billet retour, je vous conseille de passer par le site FlyOnward. Il vous permet pour 9$ de louer un billet d’avion sortant du pays que vous choisirez. Rien d’illégal ici, c’est une compagnie qui s’occupe pour vous de réserver de vrais billets d’avion, puis de les annuler 24 heures après. Il s’agit pour moi d’une sécurité permettant d’éviter d’éventuels soucis.

L'ARRIVÉE EN TOUTE SÉRÉNITÉ

Votre avion entame sa descente progressive au dessus du paysage de Bangkok, et avec un siège côté hublot vous aurez peut-être la chance d’observer le fabuleux réseau de la ville (grandiose de nuit). Mais le trajet fût long et épuisant, et n’êtes pas mécontent qu’il se termine afin de pouvoir enfin poser vos jambes dans un lit, et rattraper le décalage horaire.

Transfert vers la ville

Afin de rejoindre Bangkok depuis l’aéroport, trois solutions s’offrent à vous :

  • Le bus, économique

C’est la solution la moins chère, mais que je déconseille vraiment si vous ne souhaitez pas renquiller sur 2 heures de transports en commun. Elle a perdu son d’intérêt depuis la création du train rejoignant l’aéroport.

  • Le taxi, pratique

Le plus simple pour arriver à l’hôtel sans efforts c’est le taxi. Comptez en 350 et 400 Baht pour rejoindre le centre, en ayant veillé que le chauffeur ait enclenché le taxi-meter au départ de la course.

  • l’Airport Rail Link, rapide

Ce train moderne à l’avantage de vous éviter le traffic. Il circule toutes les 15 minutes au départ de l’aéroport, et desserre six stations jusqu’à son terminal Phaya Thai. Le hic c’est que la station est un peu loin du centre. Si votre logement ne se trouve pas à proximité de l’arrêt, il faudra peut-être quand même choper un taxi par la suite.

Logement

Khao san road et ses alentours est le quartier de prédilection de tous les touristes et backpackers arrivant à Bangkok. Ce lieu est clairement sans pareil, apprécié pour sa vie, son mélange de cultures, et ses étalages de nourriture délicieuse et pas cher. Je ne me priverai donc pas non plus de le conseiller pour y passer votre séjour, d’autant plus que le nombre d’auberges présentes ne rend pas la trouvaille du bon logement trop difficile. Mon seul conseil dans ce cas serait d’éviter la rue principale. Les nuits ne sont en effet jamais silencieuses par ici.

Découvrir Bangkok : Khao San

C’est une des raisons pour lesquelles il peut être judicieux de viser un autre quartier, et pourquoi pas plus proche de l’aéroport tant qu’à faire (vous me remercierez quand vous arriverez à 22 heures après 27 heures de vol). Cela sera une occasion de commencer votre séjour en douceur et découvrir Bangkok un peu différemment de la norme.

SUIVRE LES COURS D'EAU

La capitale est parcourue par de très nombreux canaux appelés Khlongs. Ils servent énormément aux locaux comme moyen de transport coutumier et peu cher, et constitue l’une des meilleurs expériences à vivre pour découvrir Bangkok. Le canal Saen Saeb par exemple, coupe la ville horizontalement, reliant le quartier de Khao San au centre ville de Bangkok. C’est sans aucun doute le moyen le plus rapide de parcourir la distance entre ces deux points tout en appréciant la vie des habitants, au bord de l’eau, plus rustique.

Découvrir Bangkok : Khlong Saen Saep

Le fleuve Chao Phraya quant à lui coupe verticalement la ville du Nord au Sud, d’où un service public de bateaux permet également aux habitants de se déplacer en toute facilité. Les bateaux réguliers, arborant un drapeau orange, passent toutes les 15 minutes et vous emmènent où vous le désirez pour 15 baht.

DÉCOUVRIR BANGKOK

En vous déplaçant grâce aux services de bateaux de la rivière Chao Phraya vous aurez l’occasion de rejoindre quelques uns des sites les plus intéressants de Bangkok. En partant du quartier de Khao san, puis descendant le cours d’eau, vous pourrez par exemple faire un arrêt aux points suivants :

Wat Pho

Vous ne pouvez pas découvrir Bangkok sans passer par le Wat Pho. Il s’agit du plus ancien temple de la ville mais aussi le plus renommé, spécialement grâce à son impressionnante statue du Bouddha couché, longue de 45 mètres.

L’entrée dans l’enceinte est de 100 bath et vous donne l’opportunité de flâner à travers les magnifiques structures présentes.

Découvrir Bangkok : Wat Pho

Marché aux fleurs

Chaque jour et chaque nuit est ouvert le Pak Khlong Talat, ou marché aux fleurs de Bangkok. Un endroit merveilleux empli de couleurs et senteurs enivrantes. L’agitation nocturne des grossistes est fascinante mais si vous souhaitez parcourir les lieux plus normalement, la fin de journée est idéale pour apprécier l’ambiance.

Découvrir Bangkok : Marché aux fleurs

China Town

Principalement situé sur Yaowarat Road et Ratchawong Road, ce quartier bardé d’échoppes en tous genres, de néons, et de ruelles étroites a fait parti de mes coups de cœur dans la ville. Le mélange de traditions et la diversité des lieux méritent d’être côtoyés.

Découvrir Bangkok : China Town

PRENDRE LE TEMPS

En fait le plus grisant dans ce genre de ville, c’est que tout va à une vitesse folle autour de vous, et qu’il est facile de se laisser entraîner par son rythme effréné. D’autant plus si comme moi Bangkok aura été votre première destination sur le continent Asiatique, je sais à quel point le contraste et la nouveauté de ce que l’on voit suscite l’excitation. C’est pour cela que la meilleure manière de découvrir Bangkok est de prendre son temps.

Vous vous ferez d’ailleurs souvent interpeller par des locaux en déambulant dans les rues, cherchant à vous embarquer dans leur tuk-tuk pour un tour à travers les temples de la ville, et ce pour un prix dérisoire. Il ne s’agit pas forcément d’arnaques, mais ils ont tendance à tenter de vous détourner de votre destination prévue, quitte à vous convaincre que ce n’est pas le meilleur moment pour la visiter. Refusez poliment, et n’hésitez pas à aller voir ce que vous voulez, quand vous le voulez. C’est votre voyage après tout.

TAGS
RELATED POSTS
Coco
France

Hey ! Je m'appelle Corentin et voici mon voyage. Cet incroyable blog sur lequel vous vous trouvez est l'endroit où je raconte mon histoire. À travers tous les endroits et toutes les choses que je vois autour du monde, je m’efforce de partager mon expérience. Suis mes aventures quotidiennes, et découvre avec moi l'essence du voyage.

Rejoins ma Newsletter
Sois le premier averti de mes aventures
Gratuit et sans conditions