Les mystères de la Quinta da Regaleira
Carnets de voyage

Les mystères de la Quinta da Regaleira à Sintra

By on 8 décembre 2016

Entre tourisme de masse et chaleur écrasante, je dirais que mon voyage au Portugal ne figure pas parmi les plus reposants de tous. J’avais toutefois déjà mentionné l’intérêt que j’ai porté à l’Archipel des Berlengas à Peniche, mais je voudrais revenir cette fois sur un autre lieu qui m’a séduit à Sintra pour son originalité : La Quinta da Regaleira.

Parmi la pléthore de visites au cœur de Sintra, c’est définitivement la plus insolite. Découvrez à travers cet article, en quoi ce palais est si spécial à découvrir.

UN LIEU OUBLIÉ

Tout comme les nombreux touristes qui se sont rendus au Portugal cet été, je n’ai pas manqué ma visite dans la ville de Sintra. Cependant, à l’opposé de ceux qui ce sont dirigé vers l’impressionnant palais de Pena, emblème de la région, j’ai choisi comme visite la plus méconnue Quinta da Regaleira. J’avoue avoir été bluffé par ma découverte.

Quinta da Regaleira : Jardin

En réalité, et surtout durant l’été, bien que l’attraction reste calme, elle n’est plus si déserte que ça. Cela n’enlève toutefois rien à la fantaisie de ce palais et l’ensemble de son domaine (tout de même étendu sur quatre hectares). Un des autres noms de cet endroit est d’ailleurs Palácio do Monteiro dos Milhões (Palais du Monteiro des Millions), en clin d’œil à l’importante somme d’argent que le propriétaire aurait investi dans la réalisation de sa folie. Cela vous donne t-il une idée son excentricité ?

UN PEU D'HISTOIRE

Quoique la démesure d’un homme seul ne suffit certainement pas pour réaliser des projets d’envergure de ce type. En effet, si le propriétaire avait la somme, c’est l’architecte et scénographe Italien Luigi Manini qui avait l’esprit. Les deux protagonistes achèvent leur projet au cours de l’année 1910, après 6 années de travaux pour la réhabilitation d’un domaine existant depuis le XVIIe siècle.

Le site verra dans cette période apparaître plusieurs éléments, maintenant devenus les plus évocateurs des lieux. C’est à travers son immense jardin labyrinthique que je vous propose de me suivre afin de les découvrir.

LE JARDIN DES MYSTÈRES

Une fois le seuil franchi, difficile de revenir sur ses pas. L’entrée dans les jardins du domaine s’apparente au début d’une intrigante quête dont le sens vous échappera probablement. C’est normal. Au fur et à mesure de mes pas dans le domaine, j’ai réalisé que l’endroit devait en fait avoir été conçu dans le seul but de nous perdre et nous questionner. C’est l’explication la plus logique au vue de l’incohérence (apparente) des bizarreries traversées.

En empruntant le sentier à l’entrée du site, la réflexion commence finalement. Vers où se diriger ? Le plan distribué se contente de nous montrer l’ampleur du dédale, et n’a finalement que peu d’intérêt pour s’orienter. La solution reste de s’y perdre aveuglément.

Vers les ténèbres

Après quelques minutes à marcher au gré du hasard, appréciant la nature verdoyante et le calme régnant dans l’air, j’arrive devant… une grotte ? Oui je crois que c’était une grotte, ou en tout cas, c’est ce que le câble lumineux s’y engouffrant suggérait. Il y avait de quoi être surpris, mais je ne me souviens pas avoir jugé nécessaire d’hésiter avant de m’y engouffrer !

Quinta da Regaleira : Tunnel

Une fois à l’intérieur, la sensation est vraiment particulière. Aucune lueur, si ce n’est celle de notre fil conducteur. Le noir est complet, et seuls les échos des gamins me devançant me donnent un repère sur les distances m’entourant. Je continue d’avancer comme ça quelques courtes minutes jusqu’à apercevoir le rayon lumineux me guidant vers l’au-delà une première sortie.

Vers la lumière

Je dis « une » parce qu’il me semble avoir pris un embranchement, tandis que le tunnel, lui, continuait un peu plus loin. Mais je n’ai pas pu m’empêcher de sortir à l’aperçu de l’extérieur. Le circuit tracé par la grotte m’avait emmené jusque derrière une faible cascade. C’était assez irréel sur le coup et m’a fait penser à ce genre de passage secret dans les histoires, cachés par des chutes d’eau. Celle-ci n’était pas si grandiose, mais tout de même, l’esprit était là.

Quinta da Regaleira : Cascade

Je reste impressionné devant l’inventivité de l’endroit un court moment, puis emprunte les quelques pierres permettant de traverser le bassin pour rejoindre le sol. D’autres gens traversent en même temps au-dessus de ma tête sur une espèce de chemin sculpté dans un pont en pierre. Je les rejoins sur ces arches clairement artificielles, mais tellement étonnantes, et accède à l’étape suivante.

Vers les profondeurs

Une fois retrouvé, on sait apprécier l’air qui nous entoure. Malheureusement cette assurance allait être de courte durée. Vous devez l’avoir compris, mais dans le domaine de la Quinta da Regaleira, rien n’est féerique bien longtemps. Il en faut cependant plus pour me décourager et je m’engage d’un pas décidé vers l’entrée d’un second tunnel, cette fois subtilement dissimulée derrière une fontaine.

Quinta da Regaleira : Fontaine

En revanche la sortie de celui-ci s’avéra légèrement plus déboussolante que la précédente expérimentée. En effet, si il y a bien une chose à laquelle je ne m’attendais pas, c’est de débarquer directement au sommet d’une tour de 27 mètres de haut… ou devrais-je dire de bas ? J’avoue que ma perception de la chose est assez confuse, mais cela prend en fait plus de sens de l’appeler par son nom : le puits initiatique. Une véritable tour inversée s’enfonçant dans les profondeurs de la Terre.

Quinta da Regaleira : Puits initiatique

J’accède donc par le fond de la structure, me faisant embrasser par une chute de lumière provenant directement de la surface. La vision en est quasi divine, et probablement l’une des symbolique forte de ce lieux étrange. Je débute tant bien que mal ma progression à travers les différents paliers de cette tour pour tenter de regagner la terre ferme. Le chemin est étroit et j’ai comme la sensation que chacun des touristes que je croise tente par tous les moyens de me ralentir. Mais j’imagine que si cette tour est bel et bien synonyme de renaissance, il est logique de rencontrer quelques obstacles sur sa route.

UNE COURSE AUX SYMBOLES

Tous ces lieux si étonnant ne représentent pourtant qu’une infime part de la Quinta da Regaleira. L’ensemble du domaine est une énigme insaisissable dont les mystères sont parvenus à créer une ambiance toute particulière. Une visite guidée des lieux sera d’ailleurs probablement nécessaire pour en capter toute la subtilité. Il est même expliqué que les jardins auraient servi d’espace d’initiation aux templiers, théorie surtout soutenue par la présence du puits initiatique.

Si vous êtes assez curieux, des références à la Divine Comédie de Dante, la franc-maçonnerie, ou encore l’alchimie sont même disséminées un peu partout à travers le jardin, le palais, ou même encore la chapelle. Tous ces symboles m’ont largement échappés, mais peut-être serez-vous en mesure de les déceler ?

NOTE : INFOS PRATIQUE
Horaires

Le site est ouvert de 10h00 à 20h00 durant la haute saison (avril à septembre), et jusqu’à 17h30 à 18h30 les autres mois de l’année. Les visites guidées sont possible à certaines heures fixes, de six à huit fois par jour en fonction de la période de l’année.

Comment s’y rendre ?

La Quinta da Regaleira ne se situe qu’à 10 minutes à pieds depuis le centre de Sintra. Aucun bus ne vous y dépose, mais il est très simple d’y accéder.

Tarifs

Le prix de la visite de base est de 6€ toute l’année (4€ pour les jeunes, étudiants et seniors). Pour un guide, comptez au moins 10€ de base, voir un peu plus si thématique souhaitée.

TAGS
RELATED POSTS
Coco
France

Hey ! Je m'appelle Corentin et voici mon voyage. Cet incroyable blog sur lequel vous vous trouvez est l'endroit où je raconte mon histoire. À travers tous les endroits et toutes les choses que je vois autour du monde, je m’efforce de partager mon expérience. Suis mes aventures quotidiennes, et découvre avec moi l'essence du voyage.

Rejoins ma Newsletter
Sois le premier averti de mes aventures
Gratuit et sans conditions